Feuilleton Petites Misères de la vie conjugale Honoré de Balzac

 

Bleu 1Vert 1

 

 

1 5

3 6

2 8

4 6

5 6

6 7

7 5

8 3

9 3

10 3

 

“Petites misères de la vie conjugale” n’est ni un roman ni même à proprement parler un essai. L’ouvrage se lit plutôt comme un guide pratique à l’usage des ménages (bourgeois), et son classement posthume dans les « Etudes Analytiques » de La Comédie humaine, aux côtés de la célèbre et théorique “Physiologie du mariage” avec laquelle il entretient une étroite complicité, lui confère une place particulière dans l’œuvre de Balzac.

Cet ouvrage facétieux explique, commente et décortique à coups d’axiomes et d’humour, les déboires conjugaux d’Adolphe et Caroline, les deux figures « types » d’époux que l’auteur créé pour l’occasion et qu’il met littéralement en scène dans des saynètes souvent burlesques.

Derrière le couple, c’est aussi la société française de la monarchie de Juillet, ses valeurs et ses principes qui sont observés avec une acuité toujours d’actualité. La plume alerte et railleuse, Balzac égrène ces Petites misères et jubile en mêlant sa voix à celle de ses personnages que l’on entend comme autant d’échos à l’ensemble de La Comédie humaine.

France Culture Avec les comédiens de la Comédie Française

 

 

 

 
 

Bouton retour