Emission La Grande Librairie 5 septembre 2018

Librairie

 

 

Bouton retour

 

Romancière incontournable de la rentrée littéraire, Amélie Nothomb signe « Les prénoms épicènes » son 27e roman. Sur fond de vengeance amoureuse, l’histoire d’une relation père-fille dans laquelle la frontière entre l’amour et la haine se montre particulièrement ténue.

,Jérôme Ferrari signe « À son image », publié aux éditions Actes Sud. Un ouvrage puissant dans lequel le romancier s'interroge, avec virtuosité, sur l'impuissance des images à changer nos vies. Notre quotidien ? 208 pages, qui raisonnent comme autant d’instantanés et qui racontent l’histoire singulière et saisissante d'Antonia, une ancienne photographe de guerre morte à 38 ans sur une route corse.

Après « Réparer les vivants », Maylis de Kerangal vous entraîne dans l'univers de Paula Karst, une jeune étudiante qui vient d'intégrer le prestigieux Institut supérieur de peinture de Bruxelles. Avec elle, apprenez l'art de l'imitation et les techniques de l'illusion, au travers des pages, pour découvrir le personnage d'une peintre en trompe-l’œil... « Un monde à portée de main », est publié aux éditions Verticales.

 

 

Avant même sa parution, « La vraie vie » a été l'un des romans favoris de cette rentrée littéraire 2018, dans lequel Adeline Dieudonné dépeint le quotidien lugubre et assommant d'une jeune fille surdouée ; dans un univers familial sombre et dont il est difficile de ressortir indemne. Découvrez l’ouvrage de la jeune romancière belge publié aux éditions L’Iconoclaste.

 

 

La grande Librairie la rentrée littéraire 2018