"Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe" de Chimamanda Ngozi Adichie

Nouvelle 2

 

 

À une amie qui lui demande conseil pour élever selon les règles du féminisme la petite fille qu'elle vient de mettre au monde, Chimamanda Ngozi Adichie répond sous la forme d'une lettre qui prend vite la tournure d'un manifeste. L'autrice nigériane examine, non sans humour, les situations concrètes qui se présentent aux parents d'une petite fille tout en expliquant comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme. Devenu une référence, ce texte s'adresse à tous : aux hommes comme aux femmes, aux parents en devenir et à l'enfant qui subsiste en chacun de nous.

Réalisation : Christophe Hocké Avec : Ludmilla Dabo Traduit de l’anglais (Nigeria) par Marguerite Capelle et publié chez Gallimard Conseillère artistique : Pauline Thimonnier Equipe technique : Djaisan Taouss,Antoine Viossat, Julie Garraud Assistante à la réalisation : Laure Chastant En présence de Chimamanda Ngozi Adichie En partenariat avec le Festival d’Avignon

Bouton retour