Une Vie, une œuvre : Paul Valéry, sans faux-col

Vertclair

 
 
 

 

 

Paul Valéry est né à Sète, ville qu’il immortalisera avec son célèbre poème “Le Cimetière marin”, dans lequel il comparait la mer à un « toit tranquille, où marchent les colombes / Entre les pins palpite, entre les tombes… »

C’est dans ce “cimetière marin” de Sète qu’il repose aujourd’hui, après avoir été l’un des derniers poètes français à connaître des funérailles nationales - c’était à la demande de Charles de Gaulle - quelques semaines après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Parce qu’il multipliait les discours, préfaces et oraisons funèbres, l’auteur de “Monsieur Teste” était raillé, de son vivant, comme le Bossuet de la IIIe République. Aujourd’hui encore il demeure prisonnier d’une image d’homme de lettres en faux-col, froid, intellectualiste et mondain… Et c’est pourtant un Valéry sensuel et paradoxalement moderne que nous propose de découvrir aujourd’hui Christine Lecerf, dans une réalisation de Jean-Claude Loiseau.

 
 

Bouton retour