Une vie, une œuvre : Jack London (1876-1916)

Vertclair

 

Bouton retour

En 1989, l'émission “Une vie, une oeuvre”, proposait un documentaire radiophonique pour éclairer l'oeuvre imposante, aussi célèbre que mal connue, de l’écrivain américain Jack London.

Jack London écrivait : « J'aime mieux être un météore superbe, chacun de mes atomes rayonnants d'un magnifique éclat plutôt qu'une planète endormie. La fonction de l'homme est de vivre non d'exister. Je ne gâcherai pas mes jours à tenter de prolonger ma vie, je veux brûler tout mon temps. »

S'il est bien un auteur dont l'oeuvre et la vie sont indissociables c'est London. Une vie sur l'origine et la fin de laquelle planera d'ailleurs toujours un mystère. La vie d'un homme exceptionnel sans doute plus qu'aucun autre de son temps dans une Amérique à la croisée de deux siècles. Jack London l'enfant du rêve américain, mais aussi de son cauchemar, a vécu une vie courte, d'à peine quarante années.