La Modification, de Michel Butor Guillaume Gallienne

Rouge2

 

 

Bouton retour

 

 

 

Emission du 15 octobre 2016 Ca peut pas faire de mal France inter

Un grand écrivain français nous invite au voyage, un voyage dans le temps. Il s’agit de Michel Butor, figure emblématique du « Nouveau Roman », dans les années 1950, auprès de grands noms comme Marguerite Duras, Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute, qui ont révolutionné la littérature en s’affranchissant des normes du récit.

Romancier, essayiste, amateur de peinture et de musique, mais aussi grand voyageur, enseignant en Egypte, aux Etats-Unis puis en Suisse, Michel Butor s’est éteint en 2016 à la veille de son 90e anniversaire.

Auteur d’une œuvre considérable – plus de 1500 titres mêlant poésie et ouvrages d’art, il est surtout célèbre pour ses quatre unique romans, écrits à l’âge de trente ans : Passage de Milan, en 1954, qui a influencé Georges Perec ; L’Emploi du temps, en 1956 ; Degrés en 1960. Mais son chef d’œuvre est, incontestablement, ce récit fascinant d’un trajet en train, La Modification, paru en 1957, aux éditions de Minuit, récompensé par le prix Renaudot la même année.