Maylis de Kerangal

Librairie 1

2021 France culture

Les voix de Maylis de Kerangal Dans "Canoës" (Gallimard), huit récits se succèdent et résonnent. Des voix majoritairement féminines qui cherchent leur propre tonalité tout en étant marquées par la dissonance des autres.

 

2018

Après « Réparer les vivants », Maylis de Kerangal vous entraîne dans l'univers de Paula Karst, une jeune étudiante qui vient d'intégrer le prestigieux Institut supérieur de peinture de Bruxelles. Avec elle, apprenez l'art de l'imitation et les techniques de l'illusion, au travers des pages, pour découvrir le personnage d'une peintre en trompe-l’œil... « Un monde à portée de main », est publié aux éditions Verticales.

Maylis de Kerangal - Réparer les vivants

"Réparer les vivants" est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement.

 

Maylis de Kerangal - Canoës

« J'ai conçu Canoës comme un roman en pièces détachées : une novella centrale, "Mustang", et autour, tels des satellites, sept récits. Tous sont connectés, tous se parlent entre eux, et partent d'un même désir : sonder la nature de la voix humaine"

Elle passe son enfance au Havre, fille et petite-fille de capitaine au long cours. Elle commence à travailler chez Gallimard jeunesse, avant de faire deux séjours aux États-Unis. Elle crée à son retour les Éditions du Baron Perché spécialisées dans la jeunesse  avant de se consacrer à l'écriture. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.

 

Bouton retour