Légendes d'Automne,, le chef-d'œuvre de Jim Harrison une émission de Guillaume Gaullienne

Rouge2

 

 

 

 

 

Comme son personnage, le bien nommé « Nordstrom » (« Tempête du Nord »), Jim Harrison avait hérité de ses ancêtres suédois un caractère tempétueux, sensible aux grands tumultes de l’existence, et aux vagues de mélancolie qui leur succèdent.

Cette violence intérieure, cette tension entre besoin d’action et sentiment d’impuissance, traverse toute la vie et l’œuvre de l’écrivain. Adolescent, il a sillonné les Etats-Unis d’Est en Ouest, en quête de nouveaux horizons. Adulte, il a sans cesse ressenti le besoin de s’évader, en solitaire et en voiture, sur les traces de Jack Kerouac, qu’il avait rencontré dans sa jeunesse.

 

 

 

Bouton retour